Histoire du Club

C’est en 1929 qu’apparait le premier club aquatique à Saint-Étienne : « Le cygne ». Ce club organisait certains évènements dans le bassin de Janon. La réserve d’eau est créée au début du XXe siècle pour alimenter les industries de Terrenoire jusque dans les années 1930 où la municipalité fait construire un bâtiment terminé en 1937 pour la baignade.

Le bassin devient, pour le Cygne un plan d’eau servant à la fois pour les fêtes nautiques (on organise des joutes), pour la natation et la distribution d’eau aux usines.

La première école de nage apparait en 1934 dans ce même bassin. Jusqu’en 1940, où la pollution du bassin devient dangereuse pour les activités aquatiques.

Dans le même temps, le conseil municipal adopte le projet de la piscine Grouchy qui sera construite en bassin d’été sur une ancienne caserne de cavalerie. L’installation voit la naissance de l’ASPTT ST-ÉTIENNE. Il faudra attendre 1970 pour inaugurer le bassin d’hiver sur le site de Grouchy.

Mais pour pallier la demande croissante du public, en 1964 la piscine de Villeboeuf à été ouverte pour servir essentiellement comme lieu d’entrainement au Sport Université Club de Saint-Étienne (S.U.C).

C’est en 1977 que la natation stéphanoise va voir débuter les travaux de la piscine Raymond SOMMET, plus grande piscine du bassin stéphanois et du département, contenant pour la première fois à Saint -Étienne un bassin de 50 mètres. Elle est encore aujourd’hui utilisée par le club, la ville et sollicitée pour certains événements (meetings, championnats régionaux et nationaux …) dans le quartier de la Plaine Achille.

Enfin, c’est en 1988 et après la fusion de l’ASPTT ST-ÉTIENNE et du S.U.C que le club « SAINT-ÉTIENNE NATATION » (SEN) voit le jour sous la forme d’une association régie par la loi du 01/07/1901.